NIVEAUX DE DIPLÔME :

Depuis 1969, les diplômes français sont soumis à la même nomenclature : c’est à dire un classement à l’inverse de leur niveau de qualification (le niveau I, en chiffre romain, correspondait à la qualification la plus élevée) :

  • Niveau V = DNB, BEP, CAP
  • Niveau IV = BAC, BP
  • Niveau III = BAC2+2, BTS, DUT
  • Niveau II = BAC+3 et BAC+4, licence, master 1
  • Niveau I = BAC+5 et plus, master, doctorat

Cette classification se base sur la progression des diplômes de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur (nombre d’années après le bac).

Cela permet de définir les niveaux de qualification selon une logique de savoirs et compétences acquis et sert également à “indiquer le type de formation nécessaire pour occuper un poste dans le monde professionnel” selon l’administration sur le site service-public.fr.

C’est le classement le plus connu dans le milieu professionnel, cependant, en 2019, un nouveau cadre national des certifications professionnelles est créé en application de la loi “Avenir professionnel” du 5 septembre 2018.

Il “définit le niveau de qualification associé à chaque certification professionnelle en fonction de critères de gradation des compétences nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles”, précise le code du travail (article D6113-18).

Ce nouveau cadre ordonne les niveaux de formations de manière plus logique (le niveau 1, en chiffre arabe, est le plus faible). Un bon point de repère est le bac, qui reste au niveau 4 (anciennement IV) :

  • Niveau 3 = CAP, DNB, CFG
  • Niveau 4 = Bac / BP
  • Niveau 5 = Bac +2, BTS
  • Niveau 6 = Bac +3 /+4, licence, licence pro
  • Niveau 7 = BAC +5, master
  • Niveau 8 = BAC +8, doctorat

INTITULÉS DE DIPLÔME :

En fonction de qui délivre le diplôme (éducation nationale, ministère du travail …) l’intitulé change, pour se repérer le faut regarder les niveaux de formations.

Exemple : un titre professionnel de niveau 4 (délivré par le ministère du travail) à la même valeur d’un BAC validé dans le système scolaire.